Ce sont les symptômes du cancer et de l’allergie aux mollusques !

Bien que nous obtenons rarement des moules fraîches, des crabes ou d’autres fruits de mer à la maison, beaucoup de gens passent leurs vacances où ils peuvent goûter ces plats. Cependant, la délicieuse délicatesse n’est pas tolérée par l’organisme de tout le monde.

Avez-vous vu cela : Faites attention à cela pendant les vacances si vous prenez des anticoagulants.

Les symptômes s’aggravent de plus en plus

Il vaut la peine de commencer par un point intéressant et important : parmi les allergies alimentaires, le cancer et l’allergie aux crustacés peuvent occuper une place particulière car il peut réellement se développer à tout âge, et des symptômes allergiques peuvent apparaître chez les personnes qui n’ont pas eu de problèmes auparavant expérimentés lors de la consommation de ces les aliments. C’est pourquoi, selon les experts, ce type d’allergie peut être très imprévisible et, malheureusement, il est également nécessaire de compter sur le fait qu’il y a des réactions plus graves et plus graves à la nourriture.

Le

A lire en complément : 10 conseils pour vous aider à vous débarrasser des varices

chou marin qui provoque des allergies peut être divisé en deux grands groupes : les crustacés (crevettes, crevettes, homard, homard) et les mollusques (moules, huîtres, poulpes, calmars, calmars, escargot). Quelqu’ un peut être allergique à un seul type, d’autres aux deux, mais les experts recommandent — précisément à cause de l’imprévisibilité — que si quelqu’un a eu une réaction allergique, vous ne devriez pas expérimenter avec la consommation de fruits de mer.

Les symptômes du cancer et de l’allergie aux mollusques peuvent aller d’un léger inconfort à un danger vital. Ils peuvent varier non seulement individuellement mais aussi occasionnellement et se produisent généralement en quelques minutes après avoir mangé la nourriture, comme des démangeaisons de la bouche et des lèvres, des brûlures d’estomac, des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales et des crampes, diarrhée , difficulté à respirer, essoufflement respiration, touxet irritation de la gorge, décoloration de la peau, urticaire, œdème des lèvres ou de la gorge, et même confusion et perte de conscience.

Il peut aussi provoquer un choc

le dont vous avez besoin ! En outre, le choc anaphylactique peut se développer dans un très court laps de temps, jusqu’à quelques minutes. de choc anaphylactique sont gonflement de la gorge, étouffement, difficulté à respirer, vomissements, pouls rapide, transpiration, pâleur, chute soudaine de la pression artérielle, évanouissement. Si vous remarquez ces symptômes, ou si la réaction allergique affecte deux principaux systèmes d’organes (douleurs cutanées et abdominales), consultez immédiatement un médecin.

L’ étape la plus importante dans le traitement du cancer et des allergies aux crustacés est d’éviter complètement ces aliments. En outre, vous devrez peut-être toujours avoir une injection spéciale contenant de l’épinéphrine (adrénaline) qui peut être administrée immédiatement, ce qui peut également sauver des vies !

Allergie alimentaire et intolérance alimentaire – ils ne sont pas les mêmes !

Pour prévenir une réaction allergique, il vaut la peine d’observer certaines règles :

  • Évitez de préférence les restaurants de fruits de mer et les marchés aux poissons Bien que les plats de poisson ne provoquent pas de réaction allergique, nos aliments peuvent être « contaminés » par des mollusques et des écrevisses, et il peut aussi arriver que quelqu’un ait une réaction à l’inhalation de la vapeur produite pendant la cuisson.
  • Abstenons-nous de manger des aliments qui sont préparés avec de la sauce de poisson ! L’ un des ingrédients communs de la gastronomie asiatique est la sauce de poisson, qui peut inclure des crevettes et des moules.
  • Toujours lire attentivement les ingrédients de la nourriture !
  • Si vous mangez dans un restaurant, demandez au serveur les ingrédients des plats. Bien que vous ne voyez pas de crevettes ou de moules dans un plat, elles peuvent être incluses dans la préparation.
  • Lorsque vous voyagez à l’étranger, regardez à l’avance, enregistrez par vous-même comment dans la langue d’un pays particulier, ils disent cancer, crustacés.
  • Non seulement nous pouvons avoir des allergènes dans nos aliments : les personnes souffrant d’allergies sévères doivent éviter tout contact avec des aliments pour animaux, des engrais — ou au moins lire attentivement les ingrédients.
  • Certains compléments alimentaires courants peuvent inclure des allergènes, tels que ceux contenant des crustacés ou de l’extrait de corail, de la glucosamine ou des acides gras oméga-3.