Airbus développe la technologie des ailes pliantes pour les avions commerciaux

Airbus a dévoilé mercredi (22) les détails d’un programme visant à développer des avancées significatives dans sa technologie aérodynamique, notamment une aile « repliable » capable de régler automatiquement son format en vol.

Avez-vous vu cela : Des box spirituelles esthétiques en guide de cadeau

Selon la compagnie européenne, l’aile, qualifiée de « très haute performance », serait compatible avec n’importe quelle configuration de propulsion ou d’avion. C’est également un moyen de réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) des futurs avions. Il s’agit notamment du premier avion commercial zéro émission, dont le lancement est prévu en 2035.

« Airbus recherche toujours des solutions parallèles et complémentaires, telles que l’infrastructure, l’exploitation aérienne et la structure des avions », explique la directrice technique de l’entreprise, Sabine Klauke, dans un communiqué de presse. « Avec ce démonstrateur [avion qui abritera l’aile rabattable], nous allons faire des progrès significatifs dans la technologie de contrôle actif grâce à la recherche appliquée et à l’essai de diverses technologies inspirées de la biomimétique. »

Sujet a lire : Marvel va devant les tribunaux pour maintenir ses droits sur « Avengers »

En savoir plus :

Le projet sera développé par la filiale d’Airbus

Airbus doit tester plusieurs éléments pour améliorer le contrôle actif de l’aile rabattable. Cela inclut des ailerons ou ailerons supplémentaires qui s’adaptent en fonction du flux d’air (très similaires à ceux utilisés sur le spoiler avant d’une voiture de Formule 1), des capteurs d’éclatement et des bords de fuite multifonctionnels qui modifieront la surface de l’aile. Le projet comprendra des essais à l’aide d’un Cessna Citation VII — Airbus n’a pas précisé quand le projet commencera.

L’avion de démonstration sera hébergé chez Airbus UpNext, filiale d’Airbus, qui développe des technologies futures pour construire des avions expérimentaux à grande échelle. L’idée de l’entreprise est d’évaluer, de faire mûrir et de valider de nouveaux produits et services potentiels qui impliquent des avancées technologiques radicales.

Le nouveau programme fera également partie du projet « Wings of Tomorrow » d’Airbus, qui vise à développer de nouvelles méthodes de fabrication de composants aérodynamiques tels que les volets et les spoilers. Le but du projet est de créer des pièces d’aile de manière plus efficace et économique.

Via AutoEvolution